Message fin du confinement
Paroisse, Cuges, Cuges-les-pins, Gemenos, bapteme, mariage, communion, sacrement, obsèques
Vous êtes-ici : Accueil Message fin du confinement
 
Message fin du confinement
Dès ce lundi 11 mai, vous voilà enfin peut-être déconfiné(e)s ; mais vous le savez déjà que le gouvernement nous demande de patienter encore presqu’un mois pour pouvoir nous retrouver pour la messe (après le mardi 02 juin).
 Chers ami(e)s paroissien(ne)s

 

Dès ce lundi 11 mai, vous voilà enfin peut-être déconfiné(e)s ; mais vous le savez déjà que le gouvernement nous demande de patienter encore presqu'un mois pour pouvoir nous retrouver pour la messe (après le mardi 02 juin).

 

On entend souvent dire, ou l'on dit soi-même parfois : « J'ai la foi, mais je ne pratique pas. » « J'ai la foi », cela veut dire : Dieu compte pour moi. Mais « je ne pratique pas », cela veut dire le plus souvent : « Je ne vais pas à la messe. » On invoque pour cela des raisons diverses : ça ne me dit rien…, j'en veux à l'Eglise.., c'est trop compliqué dans une vie bien occupée…, je n'ai pas besoin de ça pour me tourner vers Dieu…

 

Quoiqu'il en soit du motif, « pratiquer » est devenu synonyme d'aller à la messe régulièrement. On oublie d'ailleurs en passant que se marier à l'Eglise, faire baptiser ses enfants, célébrer des funérailles chrétiennes c'est aussi pratiquer sa foi. Le mot de « pratique » reste lié presque exclusivement à des gestes liturgiques réguliers.

 

C'est vrai : la messe est bien au cœur de la vie chrétienne, et ne me faites pas dire autre chose. Mais, nous réduisons considérablement la portée de la foi et de sa mise en pratique en l'identifiant au seul fait d'aller à la messe, et je pense que ces semaines privées de l'eucharistie nous a fait méditer beaucoup sur notre rapport avec elle. Pratiquer, c'est donc beaucoup plus que cela et peut-être beaucoup plus accessible qu'on ne le croit.

 

En effet, pratiquer veut dire tout d'abord que le fait de croire ne reste pas de l'ordre du rêve ou de l'idéal inaccessible, mais qu'il a un effet sur nous, qu'il est réellement efficace. On dit « faire un acte de foi ». C'est donc une action. Quelque chose agit, se réalise. Nous sommes touchés, marqués, cela prend corps en nous. Peut-être, en ce sens, pratiquons-nous la foi beaucoup plus que nous ne le pensons, sans le savoir !!! Si nous le savions, peut-être aurions-nous plus de joie et de courage pour aller plus loin, surtout que nous pouvons maintenant ressortir de nos maisons.

Pour une foi pratique, je vous propose 3 mots à méditer : Marcher – Aimer – Ecouter.

 

Marcher, c'est avoir le courage d'être. Ne pas renoncer à marcher, quoiqu'il arrive. Courir le risque de s'appuyer sur autrui, malgré les échecs possibles. Faire confiance. Ne pas désespérer. Accepter de vivre, tant bien que mal, même au cœur d'une épidémie et d'un confinement sévère. Tenir dans la douleur. Parler. Croire à l'utilité du travail, même le plus modeste. Chanter…

Le courage dit beaucoup plus que la force de caractère dans les épreuves. Il laisse deviner le roc sur lequel nous prenons appui et la force qui nous traverse. Il est un pari sur la vie. Il parle déjà de résurrection, c'est-à-dire de possibilité de vie par-delà l'échec et la mort. Le courage d'être et de marcher est de la foi en acte.

 

Aimer : Il est difficile d'aimer en vérité. Nous savons si mal le faire. C'est pourtant notre vœu le plus cher et nous mettons le meilleur de nous-mêmes à aimer ou mieux aimer. Aimer ; c'est déjà connaître Dieu (1 Jn 4,7). Nous imaginons souvent la connaissance comme un acte de notre conscience, un produit de notre savoir intellectuel. Non : connaître est avant tout rencontrer et donc exister.

Ainsi, en aimant, déjà nous pratiquons la foi et nous sommes sur le chemin de la connaissance de Dieu. Nous le rencontrons, parce que, en cherchant à aimer, nous entrons concrètement, souvent sans le savoir, dans l'action de Dieu, dans l'être même de Dieu qui est de nous aimer. Par nos actes d'amour, si fragiles, parfois même si ambigus, nous mettons la foi en pratique.

 

Ecouter : C'est d'abord croire que l'on a quelque chose à recevoir, à apprendre d'un autre. C'est être docile, apte à être enseigné. Le chrétien est à l'écoute. On peut s'en étonner, mais pratiquer c'est d'abord écouter. On ne mesure pas assez à quel point l'écoute est active, prodigieusement active, lorsqu'elle est vraie !!! Mais celui qui écoute sait qu'il n'est pas la source de tout, qu'il ne se suffit pas à lui-même. Saint Paul dit que la foi est « obéissance », et l'étymologie nous apprend qu' « obéir » veut dire « tendre l'oreille » pour écouter.

Il y a une manière d'être ouvert, disponible, une manière d'accepter la mise en question, d'avoir le courage de se laisser vérifier qui sont autant de formes de l'écoute. Ce sont autant d'actes concrets de foi, de pratique de la foi. L'écoute est au cœur même de la foi et elle est un profond acte d'amour, car elle laisse la parole, mieux : elle donne la parole. N'est-ce pas l'amour le plus fort ?

 

Marcher, Aimer, Ecouter : nous sommes plus ou moins avancés sur ce chemin de foi mais nous y sommes bien présents, même sans messe depuis 2 mois. Puissiez-vous continuer de mettre votre foi véritablement en pratique dans cette période de déconfinement ; afin que vous puissiez pressentir que là où vous agissez quelqu'un d'autre agit en vous : « Nul ne peut venir à moi si mon Père qui m'a envoyé ne l'attire. » (Jn 6,44).

Nous espérons vous revoir très bientôt à Gémenos ou à Cuges, soyez prudents dans ces premiers jours de sortie et continuez à veiller sur vous et tous vos proches. Avec notre bénédiction et notre priante amitié.

 

Père Henri Jourdan

Père Pierre Dumoulin

Père Martin Tran, curé

 

 

 

Message des Pères 1er semaine de confinement

 

Message des Pères 2eme semaine de confinement 

 

Message des Pères 3eme semaine de confinement 

 

Message des Pères 4eme semaine de confinement 

 

Message des Pères 5eme semaine de confinement 

 

Message des Pères 6eme semaine de confinement 

 

Message des Pères 7eme semaine de confinement

 

Message des Pères 8eme semaine de confinement

 

Mots clés
Actualité Adoration Aumônerie Baptême Catéchisme Echo de Saint Antoine Echo de saint Martin Publication St Antoine Tables Ouvertes Vie de la Paroisse calendrier mariage messes orgue photos
Ensemble Paroissial Cuges-les-Pins et Gémenos