Quelques dates de lavie de Saint Martin
Paroisse, Cuges, Cuges-les-pins, Gemenos, bapteme, mariage, communion, sacrement, obsèques
Vous êtes-ici : Les Saints / Saint Martin
 
Saint Martin
Quelques dates de la vie de Saint Martin,saint patron de notre paroisse
Saint Martin est vénéré à Gémenos depuis plus de huit cents ans. C'est lui qui, depuis lors, accompagne et protège la paroisse. Il est donc pour nous un modèle à connaître et à imiter. Puisqu'il a été l'apôtre des Gaules, il est le modèle de l'évangélisation.
 
Quelques dates de la vie de saint Martin : Il est né en 316 (ou 336) en Pannonie (aujourd'hui Hongrie).Il est enrôlé de force dans l'armée romaine à 15 ans.
En 353, Martin partage son manteau et en donne la moitié à un pauvre d'Amiens. Il se convertit au christianisme et reçoit le baptême en 354.
Deux ans plus tard, il obtient son congé de l'armée et devient disciple d'Hilaire de Poitiers. En 367, Saint Hilaire meurt, Martin refuse de lui succéder comme évêque de Poitiers. Mais suite à un subterfuge d'un tourrangeau,  il devient le 3ème évêque de Tours en été 371.
 
Il se retire à Marmoutier en 372 et y fonde le premier monastère. Il évangélise les campagnes, détruisant les temples païens et construisant des églises à leurs places. Il devient évêque itinérant , parce qu'il a le souci d'instruire les gens du pays. Ine recherche pas les foules, mais s'adresse aux petits groupes de villageois. C'est ce qui suscitera les clochers de nos villages. Plus de quatre cents communes et quelques trois mille sept cents paroisses en France portent le nom de saint Martin.
 
Au cours de ses voyages, il accomplit plusieurs miracles.
 
En novembre 397, malgré sa vieillesse et devant l'urgence de l'unité de l'Eglise, il part à Candes sur Loire, à l'est de Tours, pour y réconcillier les clercs. Il y parvient, mais le lendemain, épuisé par l'âge et sa vie de soldat du Christ, le 8 novembre Saint Martin meurt à Candes.
Les poitevains et les tourangeaux se disputent sa dépouille, mais ces derniers parviennent a subtiliser le corps et le ramène par le fleuve jusqu'à Tours où il est inhumé le 11 novembre
La tradition veut que, tout au long de ce parcours, les fleurs se soient mises à refleurir, au passage de son corps sur la Loire.
D'où l'expression " L'été de la Saint Martin".

 

Mots clés
Actualité Adoration Aumônerie Baptême Catéchisme Echo de Saint Antoine Echo de saint Martin Publication St Antoine Tables Ouvertes Vie de la Paroisse calendrier denier de l'église mariage messes orgue photos
Ensemble Paroissial Cuges-les-Pins et Gémenos